dimanche, septembre 25, 2005

Mais où sont passés les graffitis ? (suite)





Ici !!!




"5 Pointz" ou Phun Factory: une ancienne usine du Queens transformée en un immense terrain de jeux pour graffeurs en tout genre.

5 pointz: pour les 5 boroughs de New York City: Manhattan, Brooklyn, le Bronx, Staten Island et le Queens. Située relativement au centre des ces 5 points, l'usine rassemble de midi à une heure indéfinie les amateurs de hip hop, de graffitis, quelques photographes, et beaucoup de bonne humeur.

Si ce lieu est devenu une référence mondiale, après le Graffiti Hall of Fame de Harlem, il montre l'évolution paradoxale du graffiti. Ceux qui ont vu New York à la fin des années 70 se souviennent des voitures du métro peintes la nuit, dans les dépôts, quand les cops et leurs chiens ne venaient pas déloger les "writers".
Le danger et surtout l'obscurité (ajoutée au manque de recul quand les voitures du métro étaient collées les unes aux autres) faisaient partie du jeu, de la compétition pour devenir le "King" de la ligne.

Mais les années 80, avec la repression croissante, ont vu les graffitis s'éloigner du métro pour s'installer dans des endroits fixes, des lieux clos, désignés pour abriter les travaux des intrépides writers.

Mais comment remplacer ce support "crosstown" qu'est le métro ? Imaginez une rame entière peinte par des gamins du Bronx débarquant dans la station de métro à Wall Street... à mille lieux du ghetto ...
Comment créer un autre moyen de communication entre les styles du Bronx, de Harlem, de Brooklyn ... . La création de 5 pointz: un point de convergence pour tous ces graffeurs de New York City, en dehors du métro, un lieu d'expression ... mais avec permission...